Bridgestone Battlax S22: pas de compromis, la performance avant tout!

Par Arnaud Brochier. Article publié le 07/06/2019.

Au tour de Bridgestone de s’attaquer au segment pneumatique hypersport car c’est avec beaucoup d’ambitions que le Battlax S22 vient se positionner comme un pneu routier aussi sportif qu’innovant.

Me voici à Jerez de la Frontera pour la présentation mondiale du dernier-né de la famille: le Battlax S22! Bridgestone, leader mondial de l’industrie pneumatique depuis 2008, a décidé de frapper fort en nous présentant le digne successeur du Battlax S21. Ce dernier avait, jusque-là, la lourde responsabilité d’être le pneu routier le plus sportif de la gamme. Dès lors, le S22 se devait de se montrer plus performant dans tous les secteurs. Et ils sont nombreux: grip sur le sec, grip sur le mouillé, maniabilité et augmentation de la vitesse de passage en courbe.

Pour se faire, Bridgestone a utilisé tout son potentiel de développement et les ingénieurs ont travaillé dur avec un seul objectif: pas de compromis… la performance avant tout! Techniquement, et comme toujours, on sous-estime grandement la complexité des procédés et composés nécessaires à la construction d’un pneu. Dans le cas présent, le premier axe de développement a consisté à adapter les carcasses pour optimiser l’empreinte au sol tout en augmentant le retour d’information. Dès lors, la carcasse du S22 se compose de 3 couches distinctes, de renforts latéraux et de tringles rigides qui déterminent la taille du pneu.

Le deuxième axe de développement fut le plus laborieux puisqu’il s’agissait de déterminer la partie roulante composée de résines, de gommes, de noir de carbone et de silice. Le Battlax S22 s’avère très complexe à ce niveau puisque le pneu avant est un bi-gomme comprenant 3 zones de roulage alors que le pneu arrière est un tri-gomme proposant 5 zones de roulages différentes!

Chercher les limites

Au niveau sensations, il est évident que le pilote ne doit absolument pas ressentir de changements alors qu’il exploite toutes les zones dans les diverses phases de pilotage. Un exploit technique que Bridgestone maitrise parfaitement grâce, entre autres, à leur longue expérience acquise en motoGP. Malgré le fait que le Battlax S22 soit un pneu routier sportif non destiné à un usage sur circuit, le test aura lieu sur le tracé de Jerez de la Frontera qui anime le calendrier des GP depuis de longues années.

La raison est simple et justifiée: le staff Bridgestone veut que nous puissions utiliser le pneu en toute sécurité tout en allant chercher ses limites. Chose impossible sur routes ouvertes! Le test peut commencer et la plupart de mes confrères font grise mine à la vue d’un ciel gorgé d’eau qui détrempe abondamment le circuit en ce début de matinée. Personnellement, je trouve cela plutôt positif alors que la présentation nous a clairement vanté les aptitudes du S22 sur sol mouillé. De plus, la météo s’annonce bien meilleure pour le reste de la journée et nous aurons donc la chance de pouvoir tester le pneu dans des conditions diverses.

Les premiers tours se bouclent sur des œufs mais j’essaye d’accélérer et de freiner aussi fort que possible en ligne droite pour faire chauffer les pneus. Et ça marche…. La confiance augmente au fil des tours et même si les 200ch de la ZX-10R rencontrent quelques difficultés à passer au sol via le pneu arrière, le pneu avant me donne beaucoup de confiance. Pas la moindre hésitation au moment d’inscrire la moto en virage et je roule serein grâce à l’électronique (contrôle de traction et ABS) qui est là pour ça. Après 3 sessions «humides», je peux conclure que le potentiel est bien présent grâce au nouveau composé de silice générant un excellent grip sur sol mouillé.

Trouver les limites

Après le lunch, les choses se corsent et nous pouvons commencer à diminuer sérieusement les aides au pilotage alors que la piste sèche entièrement. Je grimpe sur la nouvelle BMW S 1000 RR et m’élance le couteau entre les dents. Je peux me montrer beaucoup plus vif dans toutes les phases de pilotage et je profite pleinement de la puissance débordante de la bavaroise. Les repères de freinage reculent sérieusement et la remise des gaz est bien plus précoce.

Je monte à présent sur la Suzuki GSX-R1000RR et le rythme continue d’augmenter. C’est à ce moment que je commence à toucher les limites d’adhérence de Mister S22 qui tire la langue. Je tiens un rythme assez élevé et, plein angle, le pneu arrière ne parvient plus à maitriser toute cette puissance alors que j’essaie d’accélérer: normal! Je monte à nouveau sur la Kawasaki et m’élance pour une session... qui termine dans le bac à graviers. À force de trop en demander, j'ai fini par engendrer une grosse glisse de l’arrière, heureusement rattrapée de manière improbable afin de rester sur mes roues. Malheureusement, le passage dans le bac à graviers est inévitable et je m’y enfonce jusqu’à chuter à 5km/h. J’ai ce que je mérite et je dois me remémorer que le S22 n’est pas un pneu de piste mais bien un pneu routier.

D’une certaine manière, je peux dire que j’ai vraiment touché les limites. Mais des limites déjà très élevées car il sera tout simplement impossible de rouler à ce rythme sur route. On peut donc dire que ce Battlax S22 se montre réellement très performant sur sol sec. Si j’ai trouvé la limite du pneu arrière, je ne peux pas en dire autant du pneu avant, impérial en toutes circonstances. Le feeling du pneu avant a toujours été une qualité propre à Bridgestone et le S22 ne déroge pas à la règle.

Conclusion

Le Battlax S22 est une belle réussite technique et les performances sont bien au rendez-vous, quelles que soient les conditions. Comme toujours, la seule donnée que nous n’avons pu vérifier touche à la durée de vie en conditions réelles, annoncée égale au Battlax S21. Et ce dernier se montrait tout à fait satisfaisant à ce niveau…

---

Les up

- Vitesse de montée en température

- Grip sur le mouillé

- Feeling du pneu avant

Les down

- Épaulement un poil trop soft sur le pneu arrière (sur circuit)

- Durée de vie à valider

- Comportement sur route à valider

Disponibilité: immédiate

Prix: voir distributeur

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS