Ixon, l'airbag 2.0 débarque en septembre!

Par Julien Lahaye. Article publié le 25/06/2018.

Popularisé grâce au MotoGP, l’airbag moto convainc de plus en plus de motards et c’est tant mieux pour la sécurité. Toutefois, les contraintes qu’il impose restent un frein important. Avec son AirbagVest, Ixon entend bien changer la donne!

L’AirbagVest est un gilet doté d’une dorsale qui se porte en dessous de n’importe quel blouson, de n’importe quelle marque, même ceintrée, et en dessous de la plupart des combinaisons circuit, pour autant que celles-ci disposent de suffisamment de zones d’aisance.

Ixon travaille dans ce sens depuis maintenant deux ans, mais les marques concurrentes proposent, pour la plupart, des combinaisons avec zones extensibles intégrées. Plus besoin donc de se lier à la moto, ni d’y installer une multitude de capteurs. Activez votre gilet par une simple pression, enfilez-le et... oubliez-le!

Recherche… et développement

Présenté il y a un an et demi au Salon de Milan, l’airbag Ixon a marqué les esprits, preuve de l’intérêt du monde motocycliste pour ce genre de produits. Comme beaucoup d’équipements destinés aux motards lambdas, l’AirbagVest doit sa technicité aux tests grandeur réelle opérés en compétition et plus particulièrement en MotoGP.

Notre compatriote Xavier Siméon en fut équipé à la mi-saison 2015. Encombrant et manquant de mise au point technique à ses débuts, l’airbag Ixon s’est rapidement amélioré pour arriver à un produit efficace dont les pilotes ne peuvent plus se passer.

Ce n’est pas pour rien que l’airbag est à présent imposé dans les 3 catégories MotoGP. «C’est une invention révolutionnaire» nous a confié Xavier. «Je me suis fait très mal à plusieurs reprises avant d’en être équipé. L’airbag nous évite de graves lésions, cette invention est en train de révolutionner le monde de la moto».

Afin de recueillir encore plus d’informations, Ixon a sélectionné 500 bêta-testeurs à travers l’europe, dont 12 en Belgique, avec au total plus de 1.500.000km parcourus! 14 chutes ont été recensées, avec une issue positive pour chacune d’entre elles.

L’airbag connecté

L’airbag intègre un boîtier électronique développé par la société française In&Motion, déjà active dans la sécurité pour skieurs. Ce boîtier est équipé d’un GPS, d’un gyroscope et d’un accéléromètre gérés par un algorythme qui traite les données à hauteur de 1.000 fois par seconde.

En cas de comportement anormal, l’airbag d’une contenance de 12 litres se gonfle entièrement en 55 milisecondes grâce à l’aide d’une cartouche de gaz rare, remplaçable par l’utilisateur au prix de 89,99€. Un énorme avantage par rapport au système filaire puisque celui-ci nécessite une tension suffisante avant de déclencher le gonflement, et comme vous vous en doutez, dans de pareilles circonstances, chaque millième est précieux!

L’airbagVest a été conçu afin de protéger les zones les plus exposées lors d’un accident, à savoir le thorax, l’abdomen, les clavicules, les cervicales, et la colonne vertébrale. Au retour de balade, l’airbag se connecte à son environnement Wifi afin de communiquer les informations qu’il a acquises durant le trajet et se met éventuellement à jour. Le rechargement s’effectue par micro-usb et vous procurera 20 heures d’autonomie.

Abonnement requis

L’AirbagVest sera commercialisé dès le 18 septembre au tarif de 399€ et sera opérationnel dès son achat… pour 48 heures! Passé ce délai, il faudra souscrire à un abonnement sur le site web de In&Motion afin d’assurer la mise à jour software du système selon l’expérience de la communauté des utilisateurs, et notamment bénéficier des services développés dans le futur.

Vous pourrez décider d’y souscrire mois par mois, au prix de 12€/mois ou bien annuellement, pour 120€/an. Pour être définitivement tranquille, il vous faudra débourser 399€ pour un abonnement à vie. Enfin, vous pourrez choisir d’acheter le boîtier électronique après 3 ans d’utilisation, en vous passant du service VIP lié à l’abonnement.

Pour terminer, notons qu’il est possible de suspendre l’abonnement et de le reprendre par la suite. Pratique pour ceux qui ne roulent pas toute l’année!

 

L'aibag se gonfle dès qu'une anomalie est détectée de façon à ce qu'il soit opérationnel avant l'impact. 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS