« Ride To Work Day »: moto, boulot, dodo!

Article publié le 13/06/2019.



Traditionnellement organisé chaque troisième lundi de juin dans le monde entier, le « Ride to Work Day » invite les motards à se rendre au boulot à bécane. Préparez-vous, la 27e édition aura lieu ce 17 juin!

À cette occasion, tous les propriétaires de moto et de scooter sont invités à se rendre au travail sur leur deux-roues motorisé. « L’événement vise à mieux faire connaître la moto au grand public et à promouvoir ses avantages auprès des employeurs », estime la FEMA (Fédération des associations motocyclistes européennes), qui s’est ralliée à cette initiative mondiale. « Nous voulons aussi présenter les aspects positifs de la moto aux médias et encourager les gens à envisager de troquer leur voiture contre un deux-roues motorisé ».

Mobilité?

En tant que motard, vous le savez mieux que quiconque: vous parcourez plus rapidement la distance qui sépare votre domicile de votre lieu de travail lorsque vous êtes à moto. Pour chaque automobiliste qui opte pour la moto, c’est une voiture en plus qui disparaît des embouteillages. En d’autres termes: les embouteillages diminuent… et vous arrivez à l’heure à votre poste de travail! Triste constat: les motos et les scooters sont pourtant trop souvent laissés de côté par les autorités et groupes d’intérêt quand il s’agit de réfléchir à des solutions alternatives à la voiture. Nous le déplorons d’ailleurs chaque année lors de la semaine de la mobilité…

À en voir l’état du ring de Bruxelles, bon nombre de propriétaires de moto ou de scooter ne l’utilisent pas pour se rendre au travail. Soyons réalistes, nous n’habitons pas sur la Côte d’Azur et la météo belge nous incite souvent à privilégier la voiture, bien plus confortable. Afin de nous inciter à braver cette météo souvent capricieuse, la FEBIAC appelle les employeurs à prendre des mesures en faveur des motos et scooters. En prévoyant, par exemple, des places de parking spéciales, des casiers pour ranger les casques ainsi que des endroits où faire sécher les vêtements de protection en cas de pluie (cette dernière possibilité est déjà souvent proposée aux cyclistes…). Ils soulignent également le fait que les places de parking (surtout en ville) entraînent des frais généraux élevés.

Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés chez FEBIAC, estime que les déplacements domicile-lieu de travail à moto ou scooter ne doivent pas rester limités à cette seule journée, mais « que les propriétaires de moto et de scooter devraient utiliser plus souvent, ou du moins le plus souvent possible, leur deux-roues motorisé pour se rendre au travail. Tout le monde y gagnerait! »

Oui, tout le monde y gagnerait… pour autant que les automobilistes daignent être attentifs à notre présence et que les motards restent sur leur garde… car au final, ce plaisir peut rapidement tourner au cauchemar!

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS