De mauvaises nouvelles du côté de Triumph...

Par Vincent Marique. Article publié le 04/06/2020.



À chaque jour ses mauvaises nouvelles au niveau économique: cette fois, c'est d'outre-Manche qu'elles émanent.

Triumph a en effet annoncé la suppression de pas moins de 240 emplois au sein de son siège à Hinckley. Au niveau mondial, le nombre d'emplois supprimés pourrait s'élever à 400. 

C'est évidemment la chute des ventes au cours des premiers mois de l'année sur les principaux marchés de la marque, à savoir le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, l'Allemagne ou l'Italie, qui explique cette décision. Dans ces pays, et même si Triumph s'en sort un peu mieux que d'autres, les ventes de motos de plus de 500cc ont ainsi en moyenne chuté de 40 à 65% en raison de la crise sanitaire. Et dans sa gamme, le constructeur britannique ne possède évidemment aucune petite cylindrée, qui pourrait lui permettre de s'adresser à de nouveaux usagers des deux-roues motorisés.

Toutes les prévisions le confirment: les mois à venir seront évidemment très compliqués pour toute l'industrie avec une crise économique qui pointe déjà le bout de son nez.

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS