Eicma 2018: MV Agusta Brutale 1000 Serie Oro

Article publié le 09/11/2018.



MV Agusta a dévoilé son nouveau 4-cylindres, issu du développement effectué en World Superbike ces dernières années. Ses 998cc développent 208ch, voire 212ch avec le kit racing. Ça va tirer sur les bras!

Le moteur quatre cylindres ne trahit pas la tradition de MV Agusta en termes de choix technologiques, mais il ouvre un nouveau chapitre en ce qui concerne les matériaux, la conception et l’électronique. Un travail fastidieux qui a conduit à une puissance record de 208ch à 13.450tr/min avec un couple de 115,5Nm. Ces chiffre hallucinants font de ce moteur l’un des plus puissants quatre cylindres de la production et de la Brutale le plus puissant des roadsters.

Avec le kit de course, composé d’un système d’échappement en titane SC-Project et d’un calculateur dédié, la puissance maximale est portée à une valeur exceptionnelle de 212ch (156 kW) à 13.600tr/min. MV Agusta annonce une vitesse de pointe de plus de 300km/h!

Pour atteindre cette extraordinaire puissance, la boîte à air a été entièrement repensée. L'étude des conduits d'admission et l'utilisation de résonateurs spéciaux ont permis de supprimer le système TSS (conduits à hauteur variable), réduisant ainsi le poids total du moteur de 1 kg tout en obtenant une courbe de puissance encore plus complète et linéaire. Un système à double injecteur permet une gestion précise du carburant injecté afin d'optimiser les hautes performances et de réduire les émissions à tout régime.

En collaboration avec Eldor, MV Agusta a développé un nouveau calculateur dédié au quatre cylindres Brutale 1000 Serie Oro. La plateforme inertielle gère à la fois le contrôle de traction (qui peut être réglé sur 8 niveaux ou désactivé) et le système anti-roulement qui peut également être désactivé. Les systèmes électroniques sont complétés par un launch Control et un quick shifter up&down.

Les jantes en fibre de carbone traitées avec une peinture rouge transparente spéciale contribuent à réduire au minimum la masse non suspendue et l'inertie. La fibre de carbone est le protagoniste de toute la superstructure, y compris pour le revêtement du carénage de queue. La présence d'un fil de cuivre rouge anodisé dans le tissage de carbone lui confère un impact visuel unique et contribue également à améliorer la rigidité de la structure. La batterie au lithium était indispensable, ainsi que de nombreux composants usinés par commande numérique. Le résultat est un poids à vide déclaré total de 184 kg.

Le nouveau Brutale 1000 Serie Oro est limité à 300 exemplaires et par un kit composé d'un échappement en titane et d'une cartographie dédiée, des solutions destinées à améliorer encore les performances.

Le prix ne nous a pas encore été communiqué.

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS