Eicma 2018: BMW S1000RR

Article publié le 06/11/2018.

En dix ans et deux générations, la BMW S 1000 RR a imposé sa marque dans le créneau très concurrentiel des hypersportives. Pour répondre à une concurrence encore plus affûtée, cette 3e génération embarque son lot de nouveautés : nouveau moteur, nouveau châssis, nouvelle électronique et nouvelle ergonomie!

Le nouveau 4 cylindres en ligne se dote d’un système de distribution variable, qui joue à la fois sur la levée et le temps de levée des soupapes. L’intérêt de cette technologie est d’optimiser la courbe de couple, de lisser sa crête. Entièrement nouveau, ce bloc pèse 4 kilos de moins que le précédent, tandis que l’échappement s’allège de 1,3kg. La puissance passe de 199ch (146kW) à 13.500t/min à 152kW (207ch) au même régime.

Le couple moteur reste inchangé et offre toujours 113Nm à 11.000t/min, mais BMW précise qu’avec la distribution variable, on a toujours au moins 100 Nm de disponible de 5 500 à 14 500 tr/mn.

Bien entendu, le shifter up & down est de série ; et le sélecteur peut passer facilement en mode course, avec les vitesses inversées.

Pour cette troisième génération, BMW a redessiné entièrement le châssis, appelé désormais Flex Frame, et qui intègre plus que jamais le moteur comme élément porteur. Le poids de ce nouveau cadre est réduit de 1,3 kilos, tandis que la boucle arrière est confiée à une section tubulaire en aluminium. Pour améliorer l’agilité comme la stabilité, BMW a tout à la fois augmenté l’empattement (de 9 mm, à 1441 mm désormais) et réduit la chasse (de 96,5 à 93,9 mm). Au total, la S 1000 RR voit son poids réduit de carrément 11 kilos, avec 197 kilos avec les pleins, désormais.

Le freinage est confié à de solides étriers radiaux à 4 pistons, plus légers de 500 grammes que ceux de la génération précédente.

La nouvelle BMW S1000RR inaugure une centrale inertielle à six axes, qui lui confère des fonctions nouvelles : ainsi, les modes de conduite proposent le choix entre « Rain », « Road », « Dynamic » et « Race », tandis qu’en option, des modes Pro (Race Pro 1, Race Pro 2 et Race Pro 3) intègrent une gestion des wheelings (DTC Wheelie Function) pour optimiser l’accélération, ainsi que trois niveaux de gestion du frein moteur.

Un Launch Control est également présent, tandis qu’une fonction Pit Lane Limiter fait également son apparition. Nouveau look On repèrera la nouvelle S 1000 RR à sa nouvelle face avant dessinée : fini les optiques dissymétriques, la sportive munichoise arbore désormais des phares plus fins et surlignés d’une fine bande de LEDs.

La S1000RR sera proposée en rouge ou en coloris Motorsport (blanc / bleu).

Disponible au printemps 2019 moyennant 19.200 €. 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS