Furion M1 hybride: le meilleur des deux mondes?

Article publié le 25/03/2019.

En présentant la M1, Furion Motorcycles joue sur tous les tableaux de la performance. Animé par un 4 cylindre performant et assisté par un moteur électrique à la pointe, le prototype M1 propose des performances plus qu’intéressantes.

L’aventure de Furion Motorcycles démarre par le coup de crayon de Marc Evenisse, en Mai 2015, dans une bâtisse de la rue du Port, au Mans. De nombreuses légendes sont nées sur ces terres et Furion revendique à raison ce pédigrée Sarthois! De ce coup de crayon découle une idée qui prend forme autour d’un concept révolutionnaire...

Nos chers élus ayant décidé que, dorénavant, l’électrique serait la solution miracle aux problèmes de pollution, on observe aujourd’hui qu’une multitude de constructeurs se tournent vers ce mode de propulsion. Il n’existe pas d’autres alternatives au «tout électrique». Et c’est là que Furion Motorcycles dégaine, en proposant ce que désire la majorité des utilisateurs de moto: un véhicule qui s’inscrit dans la nouvelle mobilité tout en conservant une âme propre aux légendes qui ont pérennisé ce type de véhicule, et à ce mode de vie qui est le nôtre.

La Furion M1 est donc une moto hybride combinant un moteur électrique et un moteur thermique (celui de la Yamaha R6). Après avoir pris forme dans la région du Mans, les choses s’accélèrent rapidement et de nombreux acteurs s’intéressent, expertisent et conseillent le développement de cette aventure audacieuse. Des partenaires industriels suivent le projet, des startups dynamiques se fédèrent et l’idée devient tangible au point de se matérialiser dans un véhicule singulier. En Janvier 2018, Furion présente le concept M1 au Festival de l’Automobile. 

Mue par 2 motorisations, électrique et thermique, le concept propose une capacité tout électrique en secteur urbain. Son moteur de 20Kw en base et approchant les 40Kw en crête propose une autonomie en tout électrique de 50km grâce à ses 3.5kw/h de batterie et sa récupération d’énergie au freinage.

En secteur extra urbain,  lorsque le rythme s’accélère, le thermique prend le relais. Au final, Furion annonce que cette combinaison permet de diminuer de près de 35% la consommation globale en usage mixte et il se pourrait bien que ces chiffres soient revus à la hausse dans les prochains mois, puisque Furion devrait bientôt finaliser un partenariat avec une célèbre marque anglaise...

Une nouvelle expérience de conduite

Avec près de 175cv et 155Nm de couple, le prototype M1 promet d'offrir une nouvelle expérience de conduite et des sensations hors du commun.

La Furion M1 propose 3 modes d’utilisations : ville, voyage et sport. Chaque mode dispose de son comportement et de sa signature sonore pour une identité auditive de caractère. Développée avec Sound to Sight, spécialiste en design sonore, la Furion adapte sa signature sonore selon le mode choisi. Une originalité mise en lumière par un système de leds dynamiques qui traduisent la sonorité par une signature visuelle harmonisée.

Consciente du lourd impact écologique et humain que peut induire la fabrication des batteries et la recherche de minerais précieux qui en découle, la jeune marque Française s’attelle à limiter au maximum l’usage de cobalt. Toujours dans ce sens, d’autres recherches sont en cours afin d’exploiter au mieux les déperditions inhérentes aux moteurs thermiques. Des recherches très prometteuses que nous espérons pouvoir vous dévoiler dans un futur, on l’espère, le plus proche possible!

Bien entendu, le développement de toute ces technologies a un coût mais Furion nous a assuré que leur modèle ne dépasserait pas les 30.000€. Un tarif certes conséquent, mais justifié par tant de développement et d’innovations. 399 exemplaires seront disponibles sur pré-commande et seront livrées dans le courant de l’année 2021. Affaire à suivre!

 

Fiche technique

Moteur: 4 cylindres 4 temps + moteur électrique 20kw  

Cylindrée : 599cc

Couple : 55Nm à 11500t/mn + 100Nm. Total: 155Nm

Puissance : 120ch à 14500t/mn + 55 cv. Total : 175cv

Cadre: cadre treillis tubulaire, moteur porteur.

Fourche inversée, 43 mm de diamètre, réglable en détente, compression et précontrainte  Suspension arrière : mono-amortisseur à gaz horizontal de type back-link, réglable en détente et précharge

Frein avant : double disque en pétale de 310 mm, étriers radiaux 4 pistons

Transmission finale : par chaîne • embrayage : multi disques à bain d’huile

Boîte de vitesse : 6 rapports

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS