Gérald Délépine de retour !

Par Vincent Marique. Article publié le 30/04/2015.



Supermoto puis Rallye de Tunisie. Avant le Dakar ?

 

Plus de 2 ans après être descendu de selle pour la dernière fois, Gérald Délépine se prépare à reprendre un guidon de moto en mains. La dernière fois, c'était en 2012 à Mettet...

Depuis, le Liégeois a modifié son orientation professionnelle. Mais, à 45 ans, l'adrénaline semble toujours bien présente et un manque de compétition titille le double Champion du Monde Supermoto (2005 et 2007).

"Après une overdose de moto, j'avais besoin d'autre chose," explique le citoyen de Melen. "Pilote usine de 2002 à 2011, ma vie n'était plus régulée que par la moto. Après ce break de plus de 2 ans, je rêve de nouveaux objectifs..."

Et quels objectifs ! Dans une quinzaine de jours, Gérald Délépine attaquera le Championnat de Belgique de Supermoto du côté de Saive avant d'enchaîner à Bilstain, Spa-Francorchamps et Battice dans la même discipline. Un retour aux sources rendu possible, entre autres, grâce à Jean-Marc Gaillard qui a préparé une Honda 450 CRF pour Gérald.

Mais l'ancien champion ne compte pas en rester à ces 4 épreuves. Il vise bien plus haut... "Dans 1 mois, je prendrai le départ du Rallye de Tunisie avec une KTM 450 en provenance d'un team de Marseille. Un raid dans le désert africain qui m'attire depuis très longtemps. Et encore plus depuis une rencontre avec un certain Eric Palante il y a un peu moins de 2 ans. Juste avant son départ..."

Il n'en faut pas beaucoup plus pour que Gérald Délépine n'évoque son rêve suprême : le Dakar ! "Le projet existe et un accord avec KTM est déjà ficelé. Reste le nerf de la guerre : rassembler le budget nécessaire pour participer à l'aventure en Amérique du Sud. La Tunisie, c'est un entraînement grandeur nature pour le Dakar. Tout comme le Rallye Oilibya Maroc que je compte bien disputer en octobre."

Ajoutez-y quelques courses sur 4 roues en VW Fun Cup et vous aurez compris que 2015 est synonyme d'un nouveau départ pour Gérald Délépine. "Je tiens d'ores et déjà à remercier tous ceux qui me soutiennent dans cette aventure. Comme André Malherbe, qui m'a fait part de ses conseils et de son expérience. Ou encore Jean-Marc Fortin, grâce à qui j'ai pu mettre un pied chez KTM..."

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS