La Ducati Scrambler 1100 et Maxime Richard partenaires de l’aventure

Par Julien Lahaye. Article publié le 25/07/2018.



Le quadruple champion du monde de kayak Maxime Richard, athlète Red Bull, devient ambassadeur du Scrambler Ducati. Deux mondes différents et si proches à la fois, puisque c'est la même soif de liberté qui les anime! 

Maxime Richard est né à Dinant, dans une famille où le sport était déjà omniprésent. Son papa, ancien athlète de niveau international, l’a initié au canoë-kayak dès l’âge de 7 ans. Depuis, Max a probablement passé plus de temps sur l’eau que sur la terre ferme!


Il ne faudra pas longtemps pour que se développe chez lui un goût prononcé pour la
compétition et pour la victoire. A force de passion, de travail et de rigueur, tout s’enchaîne assez naturellement jusqu’à ses premiers rendez-vous internationaux, championnats d’Europe et championnats du monde où Max décroche plusieurs médailles d’or.


Toujours soutenu par la Fédération Wallonie Bruxelles, il participe en 2012 aux Jeux
Olympiques à Londres. Aujourd’hui, le quadruple champion du monde se consacre toujours à l’entraînement et à la compétition, mais donne également de plus en plus de son temps à la transmission de son savoir et de son expérience.


Son temps libre est dédié entre-autres à sa passion pour la moto. Il affectionne
particulièrement la Ducati Scrambler 1100 car elle évoque pour lui la liberté, l’aventure, la
puissance et le plaisir. Des qualités qui correspondent à son style de vie.
Ducati, une marque qui exprime la performance, le style, la sophistication, mais aussi la
passion et le goût pour la compétition, est fière d’associer son image à celle de cet athlète hors du commun.

Car outre les performances sportives, Maxime Richard est quelqu’un de passionné et d’authentique qui véhicule des valeurs chères à la marque. Ducati Scrambler et Maxime Richard partagent un style de vie, une façon de voir la moto qui pourrait bien les emmener dans des aventures au cours desquelles il ne se séparerait bien
sûr ni de son embarcation, ni de sa pagaie … mais ça c’est une autre histoire!

Nous avons pu rencontrer Maxime lors de la World Ducati Week.

Quel est le rapport entre ta profession et la liberté que la moto peut t’offrir?

"Je participe à de nombreuses compétitions mais depuis quelque temps, je peux choisir un peu plus les événements auxquels je participe. Cela me permet de pouvoir m’engager davantage sur des projets typés aventure, car cela me tient à cœur depuis des années. Pour moi, le meilleur moyen d’accéder à des spots reculés: c’est la moto. J’utilise un kayak gonflable qui tient dans un sac à dos. Je prends la moto et c’est parti!"

Tu roules habituellement sur le Scrambler 1100, que penses-tu de cette machine?

"Je l’adore! J’ai déjà possédé quelques motos auparavant mais ce Scrambler me donne vraiment l’envie d’aller avaler des kilomètres. Il fait preuve de beaucoup de souplesse, il bénéficie d’un couple intéressant, c’est une moto joueuse… Ducati a réussi à préserver le côté fun du 800, j’en suis très content, je n’arrête pas de rouler!"

Tu as participé à l’initiation flat track à la World Ducati Week, avec un Scrambler 400. Tes impressions?

"Le flat track en Scrambler, c’est génial! Un peu piégeux mais super marrant. C’est très technique et l’approche se révèle particulière car il faut déhancher vers l’extérieur. Quelques minutes sont indispensables pour s’y faire mais c’est vraiment sympa. La moto qui part dans tous les sens à l’accélération, ça me fait marrer!"

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS