Le marché de la moto poursuit son redressement

Par Vincent Marique. Article publié le 02/04/2021.



+79%. Vu sous cet angle, les statistiques mensuelles de la Febiac laisseraient penser que tout va pour le mieux sur le marché de la moto. Ce serait oublier que ce chiffre, il concerne la comparaison directe entre mars 2021 et mars 2020, le mois du début du confinement strict en Belgique. Une petite analyse des tendances du marché.

1.072 motos immatriculées en janvier 2021.

2.003 motos immatriculées en février 2021.

Et 3.243 motos immatriculées en mars 2021. Par rapport à 1.811 pour le même mois l'an dernier, soit une augmentation donc de 79,07%.

On le voit, les ventes de motos dans notre pays suivent à nouveau l'évolution du thermomètre et sont proportionnelles à l'allongement des périodes diurnes.

À titre de comparaison, nous avons retrouvé les statistiques d'immatriculations des années 2019 et 2018, nettement plus représentatives que celles de 2020.

Voici deux ans, 3.076 motos avaient été immatriculées en mars. Et l'année précédente, ce chiffre était de 2.638.

Concernant le cumul sur le premier trimestre de l'année, celui-ci s'élève à 6.318 unités pour 2021. En 2020, il était de 5.816 unités. En 2019, ce chiffre atteignait 6.826 unités, contre 6.206 en 2018.

Voilà qui montre qu'avec 3.243 motos immatriculées le mois dernier, le marché de la moto se porte assez bien chez nous, malgré une situation qui n'a rien d'idéale avec, notamment, la transition vers la norme Euro5 et, comme sur le marché de l'automobile, certains retards de production liés directement ou indirectement (puces électroniques et capteurs) à la pandémie.

Au niveau des marques, BMW caracole toujours en tête avec plus de 18% de parts de marché. Devancé par Kawasaki le mois dernier, Honda est repassé devant son concurrent japonais et reste la 2e marque la plus vendue chez nous, devant Kawasaki précisément, Piaggio, KTM, Yamaha, Triumph, Harley-Davidson, Ducati et Kymco.

 

 

 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS