«Nous produisons nos derniers scooters thermiques»

Par Laurent Cortvrindt. Article publié le 29/11/2018.



À l’occasion du Salon de Milan, nous avons rencontré Karl Viktor Schaller. Après quelques réponses «moteur froid», le responsable du développement de BMW Motorrad a levé le voile sur le futur du constructeur allemand. Retrouvez l'interview complète dans votre Moto80 du mois de décembre!

 

Moto 80: Comment se passe votre programme «200.000 motos»?

Karl Viktor Schaller: Nous avons toujours précisé que cet objectif de 200.000 ventes annuelles était fixé pour 2020. Cela avance.

À quand une véritable BMW de petite cylindrée?

Cette thématique a déjà été discutée au sein de notre équipe de management. Devons-nous descendre sous les 310cc? Cette option reste considérée comme intéressante. Mais elle n’est pas absolument nécessaire.

Une 125cc devrait néanmoins vous aider à augmenter vos ventes...

Une telle motorisation serait davantage utile pour attirer de nouveaux clients et de plus jeunes motards vers notre marque plutôt qu’en termes de volumes. Si nous nous lançons, ce ne sera pas pour le profit.

La nouvelle GS se révèle encore plus puissante. Vous ne voyez aucune limite, y compris physique, à la pratique de la moto?

Avec ses 207 chevaux, notre nouvelle S 1000 RR est la BMW la plus puissante. Et nous ne pensons pas dépasser les limites physiques humaines. Pour ce qui concerne la GS, la question essentielle consiste à déterminer ce dont vous avez réellement besoin. Nous ne participons pas à la course à la puissance instaurée par d’autres marques sur le segment des trails. Nous voulons proposer la moto la plus maniable. Et la maniabilité a progressé de manière significative sur la nouvelle R 1250 GS. Vous utiliserez rarement toute la puissance d’une R 1250 GS. Par contre, l’arrivée du couple grâce au nouveau système de distribution variable ShiftCam est exceptionnelle. En termes d’accélération et de réponse à la commande des gaz, nous talonnons les performances de la S 1000 XR.

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS