Plongée dans les entrailles de la Gold Wing...

Par Vincent Marique. Article publié le 04/02/2021.

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblaient le cadre et le châssis d'une Gold Wing?

 

Revu en profondeur en 2018, le vaisseau-amiral de la gamme Honda affiche un poids en ordre de marche de 366kg.

La Gold Wing repose sur un cadre à double poutre en aluminium, moulé sous pression, de type Diamant - une dénomination qu'il doit simplement à sa forme "pointue" avec une tête de fourche reliée au châssis par un simple tube. Par opposition au cadre périmétrique.

Ce cadre en aluminium moulé enserre le 6-cylindres à plat au plus près. Un bloc qui participe évidemment à la rigidité de l'ensemble.

Les techniques modernes de conception permettent de faire varier l'épaisseur structurelle en fonction des besoins, de résistance et de flexion, et donc aussi de limiter le poids du châssis.

Au niveau des valeurs géométriques du châssis, la Gold Wing est dans les normes classiques pour une Grand Tourisme avec un angle de chasse - c'est-à-dire l'angle formé par la colonne de direction par rapport à la droite verticale au centre de la roue avant - de 30,5 degrés. Quant au déport de fourche, ou de chasse, il est de 109mm (empreinte au sol) pour un empattement de 1.695mm.

Au niveau de l'architecture de la roue avant, la Gold Wing fait appel à une double triangulation, qui dissocie les fonctions de direction et d'amortissement. Une barre de direction transversale brevetée relie le guidon au train avant par des biellettes.

À l'arrière, la Gold Wing dispose d’un bras oscillant de type Pro-Arm relié au cadre par le côté droit.

Maintenant que vous avez découvert ses entrailles et son ossature, avouez que vous regarderez peut-être cette impressionnante Gold Wing un peu différemment. Non?

 

 

 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS