Plus d’un 500.000 de visiteurs : succès de foule pour le 98e Brussels Motor Show !

Par FEBIAC. Article publié le 20/01/2020.



Accessible au public du 10 au 19 janvier, la 98e édition du Brussels Motor Show a refermé ses portes ce dimanche sur le coup de 19h00. La Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle – qui organise cet événement, est d’ores et déjà en mesure de communiquer que ce sont une nouvelle fois plus d’un demi-million de personnes qui auront arpenté les palais de Brussels Expo durant les 10 journées d’ouverture de son événement.

Jamais dans l’histoire de l’automobile, les interrogations n’ont été aussi nombreuses qu’à l’heure actuelle. «Il me revient de l’ensemble de nos exposants que ce Salon a été marqué par un engouement inédit du public belge pour les solutions de motorisations hybrides et électriques. », détaille Pierre Lalmand, Directeur du Salon bruxellois pour le compte de FEBIAC. «Notre ambition était de parvenir à attirer au moins 500.000 visiteurs. Si le résultat final n’est pas encore connu à l’heure d’écrire ces lignes, il est d’ores et déjà acquis que ce chiffre symbolique sera atteint et même dépassé. Une véritable performance qu’il ne faut pas sous-estimer, d’autant que notre Salon durait cette année 1 jour de moins qu’en 2018. »

Une affluence  qui illustre également  une nouvelle fois l’attachement que voue le public belge à la liberté élémentaire d’envisager ses déplacements en pleine connaissance de cause, loin des menaces, des contraintes et des interdits que d’aucuns tentent de lui imposer. 

Ce 98e Brussels Motor Show fut également marqué par les actions entreprises par le groupe radical Extinction Rebellion. Bien que ces actions aient été principalement dirigées contre le secteur automobile, les organisateurs estiment qu'il est important de faire connaître leur point de vue:

«Freesponsible trouve absolument contre-productif et irresponsable qu'une petite minorité veuille refuser de manière aussi agressive et perturbatrice à une grande majorité la possibilité de faire son choix de mobilité et de s'informer. C'est précisément lors d'un événement comme le salon de l'automobile que l'automobiliste belge peut rassembler en une seule fois toutes les informations nécessaires sur les modes de transport, les motorisations et les technologies disponibles, afin de faire un choix éclairé.

Un choix qui doit toujours être libre. Nous pensons sincèrement que les quelque six millions d'automobilistes belges ne se laissent pas influencer par de telles actions perturbatrices, mais ont le droit d'être correctement informés. Si ce mouvement voulait exprimer son opinion à l'automobiliste, il aurait mieux valu le faire via des actions constructives, sans dommage ni trouble de l'ordre public. L'automobiliste aurait été beaucoup plus compréhensif que face à des actions qui conduisent à l’incompréhension et même à l’irritation chez de nombreux visiteurs.»

L’organisation du Brussels Motor Show vous fixe d’ores et déjà rendez-vous du 15 au 24 janvier prochain pour la 99e édition de son Salon.


 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS