Plus de 60 permis moto délivrés chaque jour, une augmentation de 70% en 10 ans!

Article publié le 10/07/2019.



L’année dernière, plus de 24.100 permis ont été délivrés, soit une moyenne de 465 par semaine ou 66 par jour. Un chiffre en croissance, qui démontre l’intérêt pour le secteur des deux-roues motorisés. Et si nos dirigeants en tenaient enfin compte? 

En 10 ans, le nombre de Belges ayant obtenu un permis moto a augmenté de près de 70%. Un engouement en grande partie explicable par les innombrables heures perdues dans les embouteillages par les automobilistes. Selon la FEBIAC, le prochain gouvernement devra œuvrer davantage à promouvoir le motocyclisme dans le cadre du  budget mobilité. Leur motivation? La moto représente un mode de transport plus écologique puisqu’il il aide à résoudre les embouteillages! 

En 2009, les communes ont délivré 14.208 nouveaux permis moto contre 24.160 l’année dernière. C’est une moyenne de 66 par jour ou 465 par semaine. Sur ces dix dernières années, cela représente une augmentation de 70 %!

« Les motocyclistes sont souvent oubliés, tant par les employeurs que par le gouvernement, ou encore les autorités et les groupes d’intérêts. Pourtant, le motocyclisme est une solution de mobilité importante qui peut réduire les engorgements sur notre réseau routier », explique Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés de la FEBIAC.

Réalisée en 2011, l’étude Transport & Mobilité démontrait déjà que les embouteillages pourraient diminuer de 40 % si 10% des automobilistes optaient pour un deux-roues motorisé. « Chaque automobiliste qui devient un deux-roues motorisé signifie une voiture de moins dans les embouteillages. Mais le gouvernement et les groupes d’intérêts oublient souvent ce moyen de transport alternatif. Un vélo électrique ne constitue pas une solution réaliste pour les grandes distances et les transports en commun ne desservent pas les sites situés en périphérie des grandes villes », ajoute Stijn Vancuyck.

Pour encourager davantage de personnes à envisager une formation moto, la FEBIAC a lancé, il y a trois ans, « Start2Ride », un programme d’accompagnement en ligne entièrement gratuit pour inviter les non-initiés à se mettre à la moto ou au scooter. 

Ceux qui s’y inscrivent reçoivent un bon de réduction de 50€ à utiliser dans une auto-école participante de leur choix afin de commencer une formation moto. Un peu plus de 3.530 personnes ont déjà franchi le pas. 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS