«The Prime Project»: l’Interceptor 650 selon Zeus Custom

Par Julien Lahaye. Article publié le 03/05/2019.

Avec son look délicieusement rétro et son prix contenu, la Royal Enfield Interceptor a frappé fort. Épurée à souhait et reprenant les standards classiques, cette machine n’a pas laissé le public de marbre… ni les préparateurs custom!

La Royal Enfield Interceptor 650 reprend les codes esthétiques du modèle classique, apparu au début des années 60: phare rond cerclé de chrome, réservoir ventru à gros bouchon, double instrumentation à aiguille, selle plate et longue, jantes à rayons et pneus fins. Elle se fend même d’un magnifique moteur à grands carters polis. Enserré dans un cadre en acier à double berceau des plus classiques, le bicylindre en ligne pointe fièrement ses longues ailettes de refroidissement tandis que son injection est adroitement maquillée par de faux demi-filtres à air de type camembert. Avec de tels attributs, l’Interceptor représente une base de rêve pour les préparateurs du monde entier.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir apparaître les premières réalisations, mais «The Prime Project», de l’atelier Thaïlandais Zeus Custom, est sans doute l’une des plus réussies. «L’équipe de Royal Enfield Custom en Angleterre nous a contacté afin que nous les aidions à concevoir une moto d’exception dédiée aux salons internationaux» explique M.Mooyong, propriétaire de Zeus Custom. «Notre choix s’est porté sur l’Interceptor. Notre objectif était d’en faire un pure café racer et notre projet a plu aux responsables de Royal Enfield. Nous nous sommes mis au travail dès que nous avons reçu leur confirmation… il ne nous restait que 45 jours avant le salon de International de Bangkok!»

Et au vu du résultat, nous ne pouvons être qu’admiratifs devant un travail d’une telle précision, abattu en si peu de temps! «Nous sommes partis du caractère original du réservoir en lui ajoutant le style Café Racer propre à notre atelier. L’objectif était d’y intégrer la selle de façon à ce que l’ensemble soit fluide.» Objectif réussi Mr. Mooyong! Selle et réservoir se confondent, offrant une seule et même ligne ornée d’un petit feu arrière délicieusement minimaliste.

Au premier regard, on reconnait immédiatement le bloc moteur chromé. La boîte à air d’origine a été judicieusement remplacée par des filtres coniques, mis en évidence par l’espace ainsi libéré sous la selle. Pour le reste, tout est fait sur mesure. On apprécie le travail réalisé sur l’échappement, l’emploi de jantes à rayons noirs mats, le magnifique cadran du compteur semblable à une boussole, le petit phare Bates orné d’une lunette de couleur laiton, ainsi qu’une multitude de pièces détachées… Décidément cette Interceptor revisitée respire le luxe et, paradoxalement, la sobriété. Un sentiment encore accentué par le choix du coloris noir profond, orné d’un trait doré peint à la main et de l'apposition du logo Zeus Custom en relief.

Pour accentuer le look café racer, les fourches, repeintes en noir, ont été abaissées et les amortisseurs arrières ont été remplacés par des éléments sur mesure. Enfin, le choix de pneumatiques Firestone accentuent encore l’aspect old school de la machine.

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS