Comparo Qooder Qooder vs Yamaha Tricity 300

Par Laurent Cortvrindt. Article publié le 15/09/2020.

L'avenir du scooter passera-t-il aussi par les 3-roues, comme le Tricity de Yamaha, voire les 4-roues, comme le Qooder... Qooder?

Nous vous proposons quelques éléments de réponse.

Vous vous déplacez toute l'année avec un deux-roues motorisé mais un «supplément sécurité» ne serait pas pour vous déplaire? Vous songez à abandonner votre voiture pour commuter plus efficacement du lundi au vendredi mais le passage sur deux roues vous angoisse? Qooder et Yamaha ont pensé à vous…

À l'attaque d'un rond-point, tout le monde n'est pas aussi franc que Marc Marquez à l'approche d'un «pif-paf». Lors des mauvais jours non plus, tous les motards ne se sentent pas forcément assez francs du collier pour affronter une route humide ou rendue glissante par les feuilles mortes ou autres joyeuses surprises. Le risque dans de telles conditions? Sentir une roue décrocher et vivre un grand moment de solitude. Si l'arrière dérape, on peut encore espérer s'en sortir à bon compte. Mais quand l'avant part sans crier gare, généralement, l'histoire se termine mal. Et puis, il y a aussi ces automobilistes un peu inquiets à l'idée d'abandonner le confort de leur voiture, ou tout simplement ces motards/scootéristes en herbe angoissés à l'idée de se retrouver livrés à eux, au milieu de la chaussée. Pour ces différents cas de figure et ces profils d'utilisateurs, Qooder (ex-Quadro) et Yamaha proposent des engins transgenres, futuristes et, surtout, rassurants grâce à leurs attributs: le Qooder, à 4 roues et le Tricity 300, à 3 roues. Deux machines accessibles aux permis A comme aux permis B, comme vous l'aurez compris.

Bizarroïdes

Singuliers, ces engins le sont assurément. Outre son patronyme étrange (oui, le nom du modèle est identique à… celui de la marque), le Qooder Qooder ne manque pas d'attirer l'attention avec ses 4 roues. Il faut dire que la bête en impose également de par sa stature: un obstacle certain pour se faufiler dans les embouteillages urbains. Pour un novice, le poids sera aussi à prendre en considération, surtout à cause du centre de gravité relativement haut. Une fois en mouvement, par contre, le Qooder se conduit assez facilement… après le premier virage qui vous verra déborder allègrement sur la bande de circulation opposée.

Pour découvrir la suite de ce comparo original, rendez-vous dans le nouveau Moto 80 #838, disponible dans toutes les bonnes librairies!

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS