A l'issue d'un final haletant, KTM décroche une 2e victoire en MotoGP

Par Vincent Marique. Article publié le 24/08/2020.

Disputé sur le tracé du Red Bull Ring, le 900e Grand Prix de l'histoire de la catégorie reine a été à la hauteur des attentes: passionnant et spectaculaire à souhait!

Pour KTM, ce deuxième week-end en Styrie avait idéalement débuté puisque Pol Espargaro réalisait la première Pole de la marque autrichienne à ce niveau.

Et il se terminait par une victoire KTM, mais pas nécessairement le pilote que l'on attendait...

Ce Grand Prix de Styrie sur le Red Bull Ring s'est déroulé en deux phases. La première souriait à Suzuki puisque Joan Mir s'emparait des commandes de la course, et semblait idéalement parti pour dominer les débats.

C'était sans compter sur un accident spectaculaire, Maverick Vinales tombant sans freins au bout de la ligne droite des stands sur sa Yamaha officielle. Avec cran, l'Espagnol se jetait au sol, laissant sa machine percuter à pleine vitesse les airfences. Si le pilote se relevait sans mal, la course devait être interrompue pour remplacer les barrières gonflables endommagées et évacuer l'épave de la Yamaha.

Au restart, Mir et sa Suzuki se montraient moins en verve, laissant rapidement se former un trio composé des KTM d'Espargaro et Oliveira, et de la Ducati de Miller. Si Espargaro se ménageait une petite avance, Miller et Oliveira grignotaient leur retard à coups de dixièmes de seconde pour se retrouver dans les roues du leader en vue de l'arrivée.

Finalement, tout se jouait dans le dernier virage, où Miller et Espargaro en faisaient un peu trop, ce dont profitait Miguel Oliveira pour croiser le drapeau à damier en vainqueur, s'offrant sa première victoire et offrant à l'équipe KTM Tech3 un succès inattendu.

A domicile, le succès de KTM était complété par le podium d'Espargaro, qui n'était pas pénalisé pour avoir élargi la trajectoire - au grand dam de Suzuki et Mir, quatrièmes. 

Du côté des candidats au titre, Andrea Dovizioso a terminé cinquième sur sa Ducati au terme de ce qui fut le pire week-end depuis plus d'une décennie pour Yamaha. Outre l'abandon de Vinales, Quartararo a dû se satisfaire de la 13e place et Rossi de la 9e.

Au Championnat du Monde, Quartararo mène toujours les débats (70 points) devant Dovi (67), Miller (56), Binder (49), Vinales (48), Nakagami (46), Rossi (45), Mir (44), Oliveira (43) et Espargaro (35).

Lire aussi:

Marquez encore absent pendant 2 ou 3 mois

Johann Zarco sanctionné

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS