Andrea Iannone dans la tourmente

Article publié le 13/01/2020.



Il y a quelques semaines, Andrea Iannone était contrôlé positif à l’usage d’un produit dopant au terme du Grand Prix de Malaisie. Le pilote Aprilia était depuis en attente de l’analyse du second échantillon qui l’avait conduit à écoper d’une mesure de suspension pour dopage. Ce second contrôle, en l’attente d’une confirmation officielle, se serait également révélé positif.

Le laboratoire ayant réalisé l’analyse du premier échantillon a  confirmé les indices de dopage chez Iannone. Toutefois, la quantité de Drostanolone observée est moins importante que lors de la première analyse. Dès lors, quel avenir pour Joe le Maniac? La moindre des choses que l’on puisse dire est que son futur en catégorie reine pourrait bien être compromis. 

Toutefois, les avocats du pilote font observer que l’analyse ayant été réalisée après le GP de Malaisie, un pays très chaud et donc avec un taux de déshydratation très important, expliquerait la teneur de produit dopant trouvée dans les analyses. Les avocats de Iannone appuient également leur défense sur le fait qu’il s'agit de stéroïdes anabolisants que le pilote aurait pu ingurgiter en mangeant de la viande locale.

Au vu des valeurs très faibles d’anabolisants trouvés dans l’urine de l’officiel Aprilia, la thèse d’un apport involontaire de la substance semble crédible. Une telle quantité pourrait être compatible avec un cycle anabolique, étayant la thèse d’un apport non intentionnel. 

Quoiqu’il en soit, la suspension temporaire prise par la FIM à l’encontre de Iannone devrait très prochainement tourner à la sanction. 

Dès ce moment, l’avocat du pilote italien pourra demander à être entendu par le Tribunal disciplinaire international, qui se tiendra le 17 mars et qui devra alors prononcer sa peine dans un délai maximum de 45 jours. Cependant, le programme chargé attendant les hommes du MotoGP dans les prochaines semaines pourrait poser problème. Aprilia se retrouve en effet dans l’embarras à quelques semaines du début des essais hivernaux. Il se dit que Bradley Smith pourrait assurer l’intérim pour les essais de Sepang. Savadori, Abraham, Cortese et Max Biaggi ont également marqué leur intérêt. 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS