Arnaud Mulders: "ma plus belle saison depuis mes débuts"

Par Julien Lahaye. Article publié le 26/09/2018.



Le Trophée Pirelli Supersport 600 vient de se clôturer avec le sacre de Louis Bulle. Pour sa première participation, notre compatriote Arnaud Mulders se hisse sur la 3e marche du podium final. Une belle issue qui récompense de nombreux efforts. 

La dernière manche du championnat FSBK s'est disputée ce week-end sur le circuit d'Albi. Ce championnat regroupe plusieurs catégories, dont le Trophée Supersport Pirelli 600, une catégorie visant à mettre en avant les jeunes pilotes afin de leur faciliter l'accès aux catégories supérieures. Lucas Mahias, Florian Marino ou Etienne Masson par exemple, s'y sont révélés. Avec une troisième place finale, Arnaud Mulders peut-être satisfait de sa première participation: " Je suis content car nous étions là pour apprendre, et je finis sur le podium final. Même si nous étions peu nombreux ça fait toujours plaisir de finir la saison sur cette note! ", confie Arnaud.

Le Trophée Pirelli 600, c'est l'antichambre du Championnat de France Supersport. Une catégorie disputée, dans laquelle Arnaud s'est inscrit afin de se mesurer à des pilotes plus expérimentés, puisque le Trophée Pirelli se dispute parallèlement au Championnat de France Supersport. Un challenge certes, mais une belle façon de prendre de l'expérience: " Le niveau est vraiment impressionnant, ça m'a vraiment fait travailler par rapport au championnat de Belgique où je jouais les avant-postes ". 

Une saison réussie

Le pilote manageois s'est illustré à plusieurs reprises au guidon de sa Yamaha R6, et notamment à Magny-Cours. Finissant respectivement premier et second des deux manches, il s'en est fallu de peu pour qu'il ne signe le doublé. Un week-end gravé à jamais dans sa mémoire. Signalons également une superbe performance, à domicile cette fois, puisqu'il s'est imposé en catégorie Supersort 600 Junior lors des 6 Heures Moto de Spa-Francorchamps avec son équipier Arnaud Bojmistruk.

Il faut dire qu'Arnaud et sa famille ne ménagent pas leurs efforts, les habitués des paddocks le savent d'ailleurs très bien. " La moto est un sport où plus tu pratiques, plus tu t'améliores. J'essaye donc de rouler un maximum, bien que ce ne soit pas toujours facile à concilier avec le boulot. " Des entraînements fréquents donc, visant à améliorer sa vitesse et à travailler sa condition physique, un point essentiel pour les pilotes. C'est dans le cadre de l'une de ces séances d'entraînement et grâce à l'un de ses sponsors qu'Arnaud a pu découvrir la piste mythique du Mugello, un circuit qu'il affectionne particulièrement.

Direction le Supersport

Après une année dédiée à l'apprentissage des circuits et à la mise au point de sa monture, la carrière d'Arnaud s'orientera dès l'année prochaine vers le Championnat de France Supersport, une catégorie encore plus relevée où il partagera la piste avec des pointures de la vitesse comme Cédric Tangre, Louis Bulle, Enzo Boulom ou encore Maximilien Bau. " Certains roulent même en mondial endurance EWC, ou ont roulé en mondial de vitesse. J'aimerais vraiment viser le top 10  mais je sais que ça va être très compliqué, nous sommes une vingtaine et le niveau est très élevé. Je vais travailler au maximum l'hiver en Supermotard pour revenir plus fort que jamais! "




 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS