#DutchGP: Andrea Iannone reprend des couleurs, Espargaro en souffrance

Par Julien Lahaye. Article publié le 29/06/2019.

Le team Aprilia, présent depuis 2015 en MotoGP vit un week-end contrasté. Entre satisfaction et désillusion, l'équipe de Noale a les yeux rivés sur un Aleix Espargaro confiant, mais toujours convalescent. Tandis que du côté de Iannone, en proie aux difficultés depuis le début de saison, les choses semblent enfin s'améliorer...

Actuellement 18e au championnat, Andrea Iannone et son Aprilia RS-GP semblent se connaître de mieux en mieux. Bien que le pilote Italien ne soit pas encore entièrement satisfait de sa moto, Andrea s’est montré plutôt positif à l’issue des deux premières séances d’essais libres. Le pilote Aprilia a en effet terminé la journée avec un sixième chrono de 1’33,355, à sept dixièmes du leader. Fort de ce bond en avant, nous attendions l’Italien aux avants-postes ce samedi, lors de la FP3. C’était sans compter sur les avancées effectuées par les autres teams, puisque le pilote Aprilia clôturait cette FP3 à la 16e place (+1.484sec), bien loin de ses exploits de la veille. 

Andrea Iannone

"La journée du vendredi fut sans aucun doute une journée positive. J'ai pu retrouver tout de suite un bon feeling. C'est un résultat important pour moi, pour l'équipe et pour Aprilia. Nous n'avons pas changé notre approche, mais nous continuons à travailler pas à pas Il y a encore une marge d’amélioration. Je suis très rapide dans certains secteurs, mais nous perdons encore quelques dixièmes à l’accélération lors des relances. En tout cas, c’est une bonne façon de commencer ce week-end. 

Si Iannone fut l’auteur d’une belle performance, le meilleur résultat, du point de vue sportif, était de voir du côté d’Aleix Espargaró. L’espagnol remontait en effet à nouveau en selle moins de deux semaines après l'accident de Barcelone qui lui a valu deux fractures à la jambe gauche. Pour compliquer un peu plus les choses, Espargaro fut victime d’un crash dans FP1, heureusement sans gravité. Dans ces conditions, le chrono de 1’34.537 - qui donnait à Aleix une 19e place provisoire - pouvait être considéré comme un véritable acte de bravoure. La situation du sympathique pilote espagnol ne s’est pas améliorée ce matin, avec un chrono à 1.882 sec du leader, Marc Marquez.

Aleix Espargaro

"Pour être honnête, j'avais espéré me sentir un peu mieux. Au lieu de cela, dans les changements de direction à grande vitesse où il faut utiliser votre corps, je me bats. Mon genou me fait mal et je ne peux pas appliquer la force appropriée. La chute en FP1 est également imputable à cela: dans les virages à gauche, je ne peux pas m'appuyer autant que j'aurais dû et j'ai perdu l’avant. Le premier jour est toujours celui où vous vous battez le plus. Maintenant, je dois me reposer et essayer de récupérer."

 

 



 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS