#FSBK: Xavier Siméon impressionne!

Par Julien Lahaye. Article publié le 08/04/2019.



Faute de compétitions dignes de ce nom dans notre plat pays, nombreux sont les pilotes belges à se tourner vers les championnats étrangers. C’est notamment le cas en FSBK, ou Xavier Siméon était présent en tant que wild card à l’invitation de Dunlop.

Et on peut dire que notre ex-pilote MotoGP s’est senti plus qu’à l’aise au guidon de sa Yamaha YZF-R1 puisqu’il a dominé la catégorie Superbike des essais aux qualifications! Parti en tête lors de la première manche, Xavier se faisait ravir la première place par Kenny Foray avant de reprendre le lead dès la fin du premier tour. Imprimant un gros rythme afin de tenter de se débarrasser de ses adversaires, Xavier Siméon commis une erreur lors du quatrième tour à hauteur du virage du chemin aux bœufs et dû abandonner suite à sa chute.

Auteur du meilleur temps malgré sa chute, Xavier partait en pole lors de la seconde manche aux côtés de Kenny Foray et de Mathieu Gines. Auteur d’un bon départ, Xavier se fera dépasser dans la courbe Dunlop par Foray. S’en suivra une bataille de plusieurs tours entre Foray, Siméon, Gines, Bulle et Posson. Xavier, posté en observateur prendra l’ascendant lors du 6e tour et creusera l’écart sur ses poursuivants pour s’imposer avec plus de 3 secondes d’avance sur Gines.

Xavier Siméon

“C’est dommage pour la première manche car j’aurais pu connaître un week-end parfait en ayant tout dominé. J’ai fait une erreur, je savais que Kenny Foray était très fort et sa BMW très performante. J’ai tenté de m’échapper dès le début mais il s’est accroché, j’ai alors commis une petite erreur qui m’a coûté très cher.

Pour la seconde manche, j’ai changé de stratégie et je suis parti sur un rythme plus cool. Le début de course a été fort disputé avec Kenny Foray, Mathieu Gines et Louis Bulle. J’ai pu passer en tête et créer un écart suffisant pour ne plus être inquiété. Je remercie Dunlop pour leur superbe travail, les pneus ont fonctionné à merveille. Je suis également très content de la Yamaha, pour moi c’est une nouveauté de remonter sur des motos de série et je prends énormément de plaisir.”

Si Xavier Siméon a marqué les esprits sur le circuit Bugatti, il n’était pas le seul pilote belge engagé puisque Arnaud Mulders y faisait ses débuts en Supersport 600.

Arnaud Mulders - P16 Race 1 - P19 Race 2

“Le week-end fût assez bon dans l’ensemble. Lors de la première manche, j’ai pu m’acclimater à la piste et faire descendre mes chronos. Lors de la seconde course, après un bon début de course me permettant de revenir petit à petit sur le 14e, j’ai été victime d’un soucis de sélecteur juste avant la ligne droite dans les petits double droite. Le temps de repasser la bonne vitesse, 4 concurrents m'ont dépassé. J’ai pu recoller au groupe, mais j’ai commis deux erreurs qui m’ont fait perdre le contact. Je repars du Mans avec un sentiment mitigé. mais je me sens prêt à me battre pour le top 15 et je sens que je peux encore m'améliorer, mais je suis déçu de ces 2 erreurs qui m'ont coûté si cher...Je reviendrais plus fort je l’espère!”

Le jeune Lorenz Luciano était également de la partie en catégorie pré Moto3 et conclut ce premier week-end de compétition à la 4e place au général.

Prochain rendez-vous à Nogaro, du 03 au 05 mai.

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS