Humérus pour Marquez, épaule pour Rins, scaphoïde pour Crutchlow...

Par Vincent Marique. Article publié le 20/07/2020.

Est-ce directement la conséquence de la pause forcée et d'une intersaison bien trop longue? Des organismes pas encore tout à fait prêts? Ou juste l'impatience et l'envie de trop bien faire? En tout cas, ce premier Grand Prix de la saison, à Jerez, a fait beaucoup de dégâts au niveau des organismes...

15 pilotes seulement sont venus à bout de ce premier Grand Prix MotoGP d'une saison 2020 "compactée" qui sera disputée à un rythme très soutenu.

Si plusieurs abandons étaient d'origine mécanique, comme celui de Rossi sur sa Yamaha officielle par exemple, de lourdes chutes ont également émaillé le week-end. 

En qualifications, Alex Rins se cassait et se luxait ainsi l'épaule, endommageant aussi les muscles. Le forfait du pilote Suzuki était inévitable. Au warm-up, c'était Cal Crutchlow qui se faisait mal. Touché au niveau de la nuque et souffrant d'une commotion, le Britannique du team LCR Honda était déclaré inapte à prendre part à la course. Un examen complémentaire révélait une fracture du scaphoïde de la main gauche.

A quatre tours de la fin de la course, Marc Marquez partait pour la troisième fois du week-end à la faute, chutant lourdement après un spectaculaire "high side", assez étonnant au demeurant. Le pilote Honda grimaçait de douleurs en se relevant. Et pour cause: emmené au centre médical, Marquez souffre d'une fracture avec déplacement de l'humérus droit. Il retournera à Barcelone ce lundi afin d'être opéré dès mardi.

Les convalescents seront-ils au départ du deuxième Grand Prix de la saison le week-end prochain, toujours à Jerez? La réponse à cette question aura évidemment des répercussions sur la suite de la saison. 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS