Le Mugello trois fois à l'heure du Fratelli d'Italia!

Par Vincent Marique. Article publié le 05/06/2017.

Les pilotes italiens ont brillé à domicile. Mais pas celui que toute l'Italie attendait...

Le Mugello est un rendez-vous toujours particulier dans le calendrier du MotoGP. Cette année encore, des dizaines de milliers de tifosi n'avaient d'yeux que pour Valentino Rossi. Mais un Dottore en convalescence après une chute en motocross...

Chauffé par les victoires italiennes d'Andrea Migno en Moto3 et de Mattia Pasini en Moto2, le public espérait évidemment que Valentino Rossi allait pouvoir se relancer dans la course au titre après son abandon au GP de France.

Mais fort logiquement, affaibli, le nonuple Champion du Monde n'allait jamais réellement être en mesure de se battre pour la victoire. Jamais très loin non plus. Il s'offrait une belle 4e place.

Devant, contre toute attente, c'était une Ducati qui impressionnait le plus. Mais pas celle de Jorge Lorenzo... Une fois encore, l'Espagnol décevait. Et d'autant plus que l'on retrouvait au final deux Ducati sur le podium.

En bagarre avec Maverick Vinales, Andrea Dovizioso décrochait la timbale et offrait au public une double victoire italienne. En se classant 3e derrière Vinales, Danilo Petrucci complétait le succès de la marque italienne avec sa Ducati du team Pramac. Quant à Lorenzo, il ne terminait que 8e derrière Zarco.

Sur la piste du Mugello, les Honda n'ont pas été à la fête avec la maigre 6e place de Marquez et la chute de Pedrosa. C'était pire encore pour Suzuki avec seulement une 10e place pour Iannone.

Au championnat, Vinales mène toujours les débats avec 105 points, devançant désormais Dovi (79) et Rossi (75).

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS