Le TAS a tranché: 4 ans de suspension pour Andrea Iannone!

Par Vincent Marique. Article publié le 10/11/2020.



Très mauvaise nouvelle pour Andrea Iannone. Le pilote italien a en effet perdu son appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), basé à Lausanne, contre la décision de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et de la FIM, qui avaient décidé de le suspendre pour 18 mois après un contrôle positif en novembre 2019.

Pour rappel, le pilote Aprilia avait été testé positif lors du Grand Prix de Malaisie à un stéroïde anabolisant (drostanolone).

Le pilote s'était défendu en affirmant que ces traces de stéroïde provenaient d'un steak mangé dans un restaurant local.

L'explication n'ayant convaincu ni la court disciplinaire de la FIM, ni l'AMA, ni désormais le TAS - en l'absence de preuves tangibles -, Andrea Iannone a été condamné qui plus est à une suspension plus lourde qu'en première instance, celle-ci passant de 18 à 48 mois!

Ainsi, au lieu de pouvoir reprendre la compétition en juin 2021, le pilote italien est désormais suspendu jusqu'en décembre 2023.

Autant dire qu'à 31 ans, aujourd'hui, sa carrière au plus haut niveau est terminée.

Végétant dans les profondeurs du classement cette année, Aleix Espargaro n'étant que 18e du championnat avec 27 points et Bradley Smith 21e avec 12 unités, Aprilia va donc désormais pouvoir prendre une décision concernant ses effectifs pour la saison 2021. Une opportunité pour Lorenzo, peut-être?

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS