MotoGP: moins de tours pour plus d'équité

Par Julien Lahaye. Article publié le 13/02/2018.



Alors que l'état de manque atteint son paroxysme pour les fans, la FIM a annoncé son intention de raccourcir certains GP. Objectif: offrir une plus grande parité entre les durées des courses.

C'est officiel, la FIM va progressivement modifier la durée de certains Grands Prix. La transition débutera dès cette saison, pour s'établir de façon définitive en 2019. Objectif avoué: offrir une durée de course équivalente, quel que soit le GP.

En regard des règles imposées aux teams, notamment concernant la limitation en carburant pour les MotoGP, il n'est actuellement pas possible d'augmenter les distances courues. Pour atteindre leur objectif d'équité, les instances de la FIM ont donc décidé de réduire le nombre de tours parcourus pour plusieurs des GP à venir. Les GP des Amériques, de France, de Catalogne et le GP de San Marino seront raccourcis d'un tour alors que le GP d'Espagne se verra amputé de deux tours. Le GP de Valence, point d'orgue de la saison MotoGP, verra son nombre de tours réduit de trois.

Les catégories inférieures suivront le même mouvement. En Moto3, ce sont les GP des Amériques, d'Espagne, de Catalogne, de Tchéquie, d'Aragon, de Malaisie et de Valence qui perdront un tour alors que le GP de France sera quant à lui raccourci de deux. Côté Moto2, on verra les GP des Amériques, de France, de Catalogne, d'Allemagne, de Tchéquie, de San Marino, du Japon et enfin de Malaisie être raccourcis d'un tour. Les Grands Prix d'Espagne et de Valence le seront de deux.  La saison 2019 verra la course au "downsizing" se prolonger pour les catégories Moto2 et Moto3, alors que le MotoGP restera sur les mêmes bases qu'en 2018.

Si de telles modifications ne devraient pas bouleverser l'ordre établi, elles pourraient pourtant bien obliger pilotes et teams à modifier leurs stratégies et à passer à l'attaque plus tôt dans les GP... À voir!

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS