Victoire du team Honda France aux 12H d'Estoril

Par Vincent Marique. Article publié le 18/07/2021.



La deuxième épreuve du Championnat du Monde d'Endurance a été fertile en rebondissements... et en chutes.

 À Estoril, il n'y a pas que le bitume qui a surchauffé.

Dès le départ, donné à 9h ce samedi, les principaux animateurs du Championnat du Monde d'Endurance de la FIM entamaient une lutte fratricide.

Entre le SERT, le YART et l'équipe officielle BMW, les débats étaient très animés. Après 2h30 de course, la BMW officielle reculait au classement suite à une chute.

Ensuite, c'était au tour du SERT et du YART de devoir entamer une remontée après, là aussi, des chutes.

Sur la Suzuki du SERT, Xavier Siméon était en train de se battre pour remonter au classement quand il était victime d'un violent accrochage avec Morgan Berchet, pilote de la Kawasaki du Tati Team Beringer Racing, qui se portait directement à hauteur de notre compatriote pour s'enquérir de son état de santé. Heureusement, malgré la violence du choc, le vainqueur des 24 Heures Moto était simplement sonné.

Alors que la victoire semblait promise au team Webike SRC Kawasaki France Trickstar, une panne d'essence à 1h30 de l'arrivée les reléguait finalement à la 2e place, à un tour des vainqueurs.

La victoire lors de cette deuxième manche du FIM EWC est revenue à la Honda du team F.C.C. TSR Honda France de Josh Hook, Yuki Takahashi et Mike di Meglio.

Ils devancent au final la Kawa de Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa, et la BMW officielle de Javier Forés, Markus Reiterberger et Kenny Foray, terminant à moins de 1 seconde du premier accessit.

Les équipes officielles Yamaha et Suzuki terminent finalement aux 10e et 17e rangs de ces 12H d'Estoril.

Au championnat, le team Webike SRC Kawasaki France Trickstar mène désormais les débats avec 87 points devant F.C.C. TSR Honda France (82), le BMW Motorrad World Endurance Team (80), le Yoshimura SERT Motul (76) et VRD Igol Expériences (61).

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS