Une Ducati 125/4 de 1964 estimée à environ 500.000€ aux enchères!

Par Julien Lahaye. Article publié le 09/03/2020.

Si certaines motos modernes s’affichent à des tarifs presque indécents, certaines motos classiques ne sont pas en reste. Toutefois, ces motos d’antan véhiculent quelques chose que la production actuelle ne semble plus en mesure de produire: des machines habitées par une âme! 

S’il reste possible de dénicher la perle rare dans de vieilles granges ou au fin fond d’une cave, force est de constater que de telles trouvailles deviennent de plus en plus rares. Aujourd’hui, l’amateur de vieilles machines, le véritable passionné qui a dédié son existence à rechercher LA moto de toute une vie, se voit de plus en plus dans l’obligation de se tourner vers des ventes spéciales, dédiées aux machines de collection. La vente aux enchères Bonhams, qui se déroulera lors du prochain Stafford Classic Show fait partie de ces événements incontournables qu’un véritable collectionneur ne saurait manquer. 

Cette année, cette vente rassemblera près de 200 motos de course provenant du musée Morbidelli, situé à Pesaro, en Italie. Les machines présentées sont toutes plus incroyables les unes que les autres, mais s’il y en a bien une qui sort du lot, c’est sans aucun doute cette Ducati 125/4 de 1964! 

Conçue par Fabio Taglioni à la demande du partenaire espagnol de Ducati, Mototrans, cette Ducati 125/4 a été étudiée pour rivaliser avec la Bultaco TTS.  En fait, Taglioni avait déjà conçu un 125/4 en 1958, mais la machine n'avait pu voir le jour. Quelques années plus tard, Taglioni dépoussière les plans et retravaille le design tout en incorporant un quatre cylindres. 

La moto fut présentée pour la première fois au début de l’année 1965, mais, malgré des efforts considérables, Taglioni ne parvint pas à dépasser le seuil des 24ch. Des résultats jugés insuffisants pour justifier la complexité et le coût du quatre cylindres mis en place. Le projet fut donc abandonné en 1966 et la moto a disparu.

Au cours des décennies suivantes, le moteur 4 cylindres trouva le chemin du musée technique de Russie et des parties du châssis partirent quelque part en Yougoslavie. En 2000, Giancarlo Morbidelli rassembla les pièces du puzzle et commença la reconstruction de la belle italienne.

C’est donc cette machine pour le moins exceptionnelle qui sera prochainement mise aux enchères. Au vu de la rareté de la moto, le prix de vente des enchères Bonhams a été estimé entre 400 et 600.000 £!

Parmi les autres motos spectaculaires de la collection Morbidelli misent aux enchères, citons une superbe Benelli 250 GP de 1950, estimée entre 120 et 180.000 £, une Benelli 250 'Bialbero' de 1959 appartenant à John Surtees et estimée entre 60 et 100.000 £ et une 1959 Mondial Paton 250 estimé entre 30 et 40.000 £.

Ben Walker, chef du département moto pour Bonhams a déclaré: "Nous sommes très fiers d'avoir été chargés de la vente de cette magnifique collection, soigneusement préparée depuis plus de 40 ans par Giancarlo Morbidelli, qui rend un hommage approprié à ce maître du monde de la moto. La majorité de cette collection étant mise en vente sans prix de réserve, cette vente sera une occasion unique pour les collectionneurs et les amateurs du monde entier d’acquérir des lots vraiment spéciaux et, en fait, un morceau d'histoire. Nous attendons donc un intérêt international des collectionneurs et des passionnés qui donneront  un nouveau souffle à ces machines dans d'autres collections et maisons à travers le monde."

La vente aux enchères de Bonhams est l'une des plus importantes du calendrier de la moto et est l'une des principales attractions du 40e Carole Nash International Motorcycle Show au Stafford County Showground du 25 au 26 avril.


 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS