Essai Indian Chief Dark Horse & Chief Bobber Dark Horse

Par Laurent Cortvrindt. Article publié le 13/07/2021.

100 ans: l'âge de la révolte!

La Chief souffle sa centième bougie en cette année 2021. Un bel âge pour donner un solide coup de pied dans la fourmilière et réveiller la passion qui sommeille dans le cœur des fans d'Indian Motorcycle. La Chief se réinvente, se modernise et se décline désormais en trois versions. Nous avons pu en découvrir deux.

Texte Laurent Cortvrindt - Photos Indian Motorcycle Benelux

 

C'était il y a précisément cent ans, en 1921. Indian Motorcycle dévoilait pour la première fois sa Chief. Un modèle qui, rapidement, allait s'imposer au point de devenir l'un, si pas le plus emblématique de la marque. Un siècle plus tard, Indian décide de célébrer ce morceau d'histoire en chamboulant sa Chief. On vous l'accorde, l'appellation «nouvelle moto» est souvent mise à toutes les sauces par les services marketing. Parfois, son utilisation se révèle même copieusement exagérée. Dans le cas de la Chief MY2021-2022, c'est parfaitement légitime. Les fans d'Indian l'auront compris dès la première photo. Les lignes qui suivent devraient suffire pour convaincre les autres. «Notre objectif consistait à immortaliser ce look intemporel qui ne perd jamais de son éclat, que ce soit sur une moto nue ou richement équipée», explique Ola Stenegard, directeur du Design industriel chez Indian Motorcycle. «Parallèlement, nous avions à cœur de conserver un style suffisamment épuré pour laisser libre cours à l’imagination des clients: ils doivent pouvoir se projeter et visualiser la moto personnalisée selon leurs goûts. Cette moto invite à l’émotion: c’est un bijou de mécanique et de style, et un véritable concentré de puissance. Une américaine par excellence, capable d’avaler les kilomètres.» On s'en doute, Ola Stenegard n'allait pas tailler sa nouvelle création en pièces. Mais il en parle avec un enthousiasme rare et particulièrement communicatif. Dès lors, pour célébrer le 100e anniversaire d'une moto aussi emblématique et importante, quoi de mieux que de lui consacrer une toute nouvelle gamme. Rien que ça. Une gamme de motos qui capturent l’essence même de la simplicité et du caractère des V-twins américains. Mais attention, Stenegard ne peut se satisfaire d'un job vite fait bien fait. Non, les nouvelles Chief recevront aussi des éléments sophistiqués et des fonctionnalités modernes. Un incontournable V-twin à l’américaine, des performances et technologies modernes, une esthétique épurée qui laisse admirer la mécanique: voilà le pitch. Passons à la revue des effectifs: Dark Horse, Bobber Dark Horse et Super Chief Limited sont les trois niveaux de finition.

Points communs

Les nouvelles Chief sont construites autour d'un cadre tubulaire classique en acier qui laissera aux passants le loisir d'admirer la mécanique entourant le moteur Thunderstroke 116, fort de ses 1.890cc et 162Nm de couple à 3.200tr/min. Un vrai mammouth. Ont également été retenus: un réservoir de 15,1l, un garde-boue arrière tronqué style bobber, un double amortisseur visible avec précharge réglable, un double échappement, un éclairage LED, un démarrage sans clé et des pneus Night Dragon signés Pirelli. En plus du régulateur de vitesse, trois modes de conduite (Sport, Standard et Tour) seront disponibles et permettront d'adapter la cartographie moteur selon l'humeur ou l'envie du moment. Si les Chief vont taper dans les 300 kilos et plus et qu'elles avancent un empattement d'anaconda avec 1.626mm mesurés, leur hauteur de selle, par contre, se révèle particulièrement basse: 662mm. Impossible de ne pas avoir les deux semelles parfaitement à plat sur le sol.

J'ignore s'il s'agit d'une première mondiale sur une moto mais c'était, en tout cas, une découverte pour moi: un écran de tableau de bord numérique. Un système baptisé Ride Command s'affichant sur un écran rond de 101mm. Parfaitement lisible, ultracomplet et hyper-simple à utiliser car ce système s’active à l’aide des commodos ou… directement sur l’écran tactile! D'une simple pression, j'ai pu changer la cartographie moteur en roulant. Bluffant. Plus terre à terre, il est évidemment également possible de parcourir les différentes interfaces, qui comprennent notamment deux configurations de compteur, des informations sur la moto et sur le trajet, ainsi que la navigation détaillée. Oui, vous lisez bien, la navigation de série sur une moto! En outre, si le conducteur dispose d’un casque muni d’un système intercom, il peut également gérer sa musique depuis le système Ride Command après y avoir appairé son Smartphone via Bluetooth ou port USB. Il peut aussi accéder à diverses fonctionnalités de son téléphone, comme les appels récents, les contacts, le pavé numérique et l’historique des SMS. Une fois le Smartphone appairé, les appels entrants apparaîtront à l’écran et le conducteur pourra décider de les prendre ou de les décliner depuis le système Ride Command.

Différences

La Chief Dark Horse joue la carte du style épuré, avec un bicylindre en V typiquement américain. Le guidon drag bar renforce une ligne musclée, déjà bien mise en valeur par des jantes de 19 pouces aussi sublimes qu'impressionnantes. Les commandes au pied sont montées à mi-hauteur, la nacelle de phare est étroite et la selle privilégie le solo, bobber oblige. Comme son nom l'indique, la Chief Dark Horse se pare de finitions noires brillantes. Elle se décline en trois coloris: Black Smoke, Alumina Jade et Stealth Gray pour un tarif de 18.190€ à 18.690€. Avec son mini guidon ape hanger et ses commandes au pied davantage remontées, la Chief Bobber Dark Horse propose une position de conduite plus droite. Campée sur des jantes à rayons de 16 pouces et ses pneus larges, elle dispose d’une fourche imposante et d’amortisseurs avec caches, ainsi que d’une nacelle de phare plus large. Avec sa selle également solo toujours dans le style bobber, elle met à l’honneur le look classique des V-twins d’après-guerre. Également rehaussée de finitions noires brillantes, la Chief Bobber Dark Horse se voit proposée, elle aussi, en trois coloris: Black Smoke, Titanium Smoke et Sagebrush Smoke, toutes à 20.190€.

(...) Découvrez la suite de cet essai dans le nouveau Moto 80 #848, disponible dans toutes les bonnes librairies!

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS