Essai KTM 890 Duke R: nouvelle recette!

Article publié le 15/06/2020.

Si la 790 Duke, sortie voici deux ans, devait surtout permettre à KTM de séduire davantage le grand public, la 890 Duke R s’adresse aux fans absolus de la marque autrichienne. Cylindrée en hausse, plus de chevaux, plus d’électronique, plus de caractère… C’est la recette de KTM pour en faire un «Super Scalpel».

Texte: Randy van der Wal

Rares sont les motos à vous offrir cette sensation. Et pourtant, avec cette 890 Duke R, c’est le cas: après 100 mètres parcourus à son guidon, vous savez que vous allez vraiment passer un bon moment. Le volet du garage de l’importateur était à peine fermé que nous pouvions déjà cocher deux cases dans notre feuille de route, avec un joli wheeling à l’accélération et une première série de virages avalés bien sur l’angle. Sur sa béquille latérale, cette 890 R nous avait déjà séduit avec ses jantes orange vif et quelques équipements directement identifiables, comme ses suspensions WP Apex, ses disques Brembo Stylema et ses Michelin Power Cup II. Dans le genre pneus «quasiment slicks», on ne fait pas mieux.

D’emblée, cette 890 Duke R montre son potentiel. Son moteur réagit à la moindre sollicitation. Sa direction est légère. La position de conduite permet de basculer sur l’angle sans la moindre crainte. La conclusion serait-elle déjà écrite? Pas nécessairement. Ce genre de moto, axée totalement sur le plaisir, nous en avons déjà connu d’autres dont nous nous étions lassés après quelques jours. Voire plus vite encore. Le fun, c’est bien, mais il n’y a pas que ça dans la vie. Après un moment, ça commence à taper sur les nerfs. Alors, est-ce le cas aussi avec cette 890 Duke R?

Découvrez l'essai complet de cette KTM 890 Duke R dans le nouveau Moto 80 n°835, désormais disponible en librairie.

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS