Essai Dunlop Sportsmart TT: de la piste à la route... ou l'inverse!

Article publié le 20/06/2018.



 

Avec son nouveau SportSmart TT (pour Track Technology), Dunlop entend offrir le meilleur des deux mondes aux amateurs de conduite sportive qui n'hésitent pas à s'aventurer de temps à autre sur circuit. Au programme, performance de haut vol et longévité maximale!

 

Les up

- Temps de chauffe rapide

- Grip sur l’angle

- Look racing

Les down

- À confirmer sur piste humide

- Légère instabilité au freinage

- Ne remplacera jamais un slick pour ceux qui ont le niveau

Quand on me parle de Dunlop, je pense drapeau à damiers, Michel Vaillant, 24 Heures du Mans, Tourist Trophy ou Bol d'Or... Depuis 1888 et l'invention du pneumatique par le fondateur de la marque John Boyd Dunlop, le manufacturier britannique n'a cessé de s'investir en compétition sur deux ou quatre roues.

Aujourd'hui encore, pour ce qui concerne les motos, Dunlop est le fournisseur unique des championnats Moto2 et Moto3 ; participe chaque année, depuis la création de l'épreuve, au légendaire Tourist Trophy de l'île de Man et est largement investi en Endurance World Championship.

Dunlop offre donc depuis longtemps des produits de qualité aux motards sportifs… mais il manquait clairement une proposition intermédiaire entre le SportSmart2 MAX à vocation routière et les très pointus GP Racer D212 ou D213 GP PRO, destinés aux compétiteurs.

Avec le nouveau SportSmart TT, Dunlop a pensé au motard qui se rend au circuit par la route, ajuste les pressions une fois arrivé sur place, enchaîne les runs et regonfle ses pneus avant de rentrer à la maison.

Le produit se veut donc facile d'utilisation (pas besoin de couvertures chauffantes, pas de choix de gomme, pas de réglages spécifiques, utilisable sur le mouillé...) mais très performant! Pour arriver à un résultat bluffant, Dunlop a mis en œuvre toute sa capacité d'innovation ainsi que les nombreux acquis technologiques engrangés en compétition. Quelques terminologies hi-tech résument toute la science investie dans le nouveau SportSmart TT.

Vocabulaire

À commencer par «Dynamic Front Formula». Le nouveau profil dérivé de la construction d'un pneu de compétition procure un équilibre entre réduction de l’effort au guidon et grip optimisé sur l’angle maxi. «Ntec RT» ensuite. La carcasse spécifique offre un grip équivalent à un pneu piste.

La forme du pneu arrière est optimisée pour une mise sur l’angle fluide et à l'avant, la remontée d’information est identique à un pneu course. Ce procédé permet de descendre la pression lors d’un usage sur piste et d'augmenter l’empreinte au sol de 24%.

Au final, le SportSmart TT combine un grip exceptionnel en courbe et une forte résistance à l’abrasion en ligne droite

«SV Tread» pour continuer. Le dessin original optimise la façon dont les sculptures s’ouvrent et se referment lorsque le pneu touche le sol. Ce qui optimise le maintien de la température, la surface en contact avec le sol, le grip et limite les déformations.

Enfin, «MT ou Multi Tread Compound Technology». Le SportSmart TT utilise de nouveaux polymères racing adaptés à un usage routier. Grâce à une large fenêtre d'utilisation, ce nouveau mélange de gomme offre plus de grip sur route comme sur piste et maximise le potentiel kilométrique.

Large palette

Assez de prise de tête, place à l'action et au tracé de Monteblanco. Ciel bleu, 15 degrés, un peu de vent... pas loin des conditions idéales! Dans l'idée de pouvoir rendre compte de l'essai à un maximum d'utilisateurs potentiels, nous avons eu droit à un panel impressionnant de machines (BMW R 1200 R/RS, S 1000 R/RR, R nine-T Racer, Yamaha R1, Honda CBR1000RR, Kawasaki Ninja 400), toutes montées en SportSmart TT de différentes dimensions, car ce pneu se révèle également disponible en petite dimension 140mm ou 150mm.

Accompagnés de notre coach du jour, David Checa, multiple champion du monde d'endurance, nous avons pu vérifier si les objectifs de développement étaient atteints. Avant tout, un temps de chauffe minimal. Ce fut le cas, sans couvertures chauffantes, avec une pression à froid de 1,5 bar à 1,7 bar à l'arrière, il fallait moins d'un tour du petit circuit de Monteblanco pour se sentir en confiance et prendre de l'angle.

Un grip optimal ensuite. Franchement, en dehors des hypersports, vous atteindrez beaucoup plus vite les limites de votre moto que celles du SportSmart TT qui est resté imperturbable malgré notre attaque généreuse. Sur la CBR1000RR, je me suis toutefois fait quelques frayeurs en décrochant de l'arrière... Mais pour être honnête, il faut sans doute imputer ces figures à mon manque de condition physique à la sortie de l'hiver!

Sur ce genre de machine, si vous êtes tétanisé et plus capable de sortir votre c** de la selle, la réponse tombe immédiatement! Concernant la longévité, quand je pense au poids de certaines machines essayées, comme la BMW R1200RS, et le mauvais traitement infligé tout au long de la journée (rupteur à chaque passage de vitesse, béquille, pose-pieds et sélecteur raclant le bitume, freinages de brute avec déclenchement de l'ABS...), la résistance à l'usure est clairement un point fort.

Enfin, la maniabilité: dans les nombreux virages serrés du circuit de Monteblanco, j'ai également pu mesurer la vivacité du SportSmart TT lors de la mise sur l'angle. Son profil typé racing le rend vif et dynamique et la remontée d'information du pneu avant est franchement convaincante.

Conclusion

Je peux valider le slogan de Dunlop au sujet de son nouveau SportSmart TT: «imaginé pour la piste, efficace sur la route!». Sur les journées piste, c'est un pneu qui répondra au niveau de pilotage de 80% d'entre nous... tout en offrant un potentiel kilométrique important! Que demander de plus... 

 

Tailles disponibles

Avant:

- 110/70 R 17

- 120/70 R 17

- 120/70 ZR 17

Arrière:

- 140/70 R 17

- 150/60 R 17

- 160/60 R 17

- 160/60 ZR 17

- 180/55 ZR 17

- 180/60 ZR 17

- 190/55 ZR 17

- 200/55 ZR 17

 

Prix: voir distributeur.

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS