Essai Metzeler Karoo Street: Expéditions en vue

Par Bernard Dorsimont. Article publié le 19/06/2018.

Le Metzeler Karoo Street est le dernier arrivé de la gamme Karoo qui tire son nom d’une région semi-désertique d’Afrique du Sud. Il a pour vocation d’offrir de bonnes performances sur route tout en préservant un usage efficace en tout-terrain.

 

La gamme Karoo se destine avant tout au tout-terrain, avec le Karoo 3, prévu pour l’aventure, et le Karoo Extrême, conçu pour les rallyes et la compétition. Le nouveau Metzeler Karoo Street conserve un look off-road mais est cible davantage la route et les «expéditions», selon les propres termes du manufacturier.

Sa bande de roulement reprend le dessin du Karoo 3 avec ses pavés centraux extra-larges qui assurent une vaste zone de contact, gage d’une bonne stabilité. Les caractéristiques d’empreinte sont équilibrées afin de rechercher une régularité dans l’usure et une plus grande longévité.

Pour le tout-terrain, les rainures transversales sur toute la largeur du pneu, la forme en V des crampons et leurs formes variables assurent la traction lors des accélérations et le grip sur les phases de freinage. L’évacuation de l’eau et l’auto-nettoyage sont assurés par les rainures longitudinales. Notons que sur les bords du pneu, elles se révèlent plus étroites afin de conserver un grip optimal sur l’angle.

Composés et structure

Le Karoo Street est un monogomme qui se caractérise par une haute teneur en silice et des proportions noires de carbone/résines équilibrées garantes de l’adhérence et du grip sur route, par temps sec comme sous la pluie. De son côté, la structure combine rigidité et élasticité.

La première est importante pour soutenir le profil (maniabilité), définir l’empreinte au sol (grip) et assurer la résistance à la fatigue (usure). La seconde s’avère nécessaire pour absorber les chocs et les impacts et encaisser les aspérités du terrain.

Nous sommes en Sicile et nous nous apprêtons à gravir les flancs encore couverts de neige de l’Etna. Je prends d’abord le guidon d’une Ducati Multistrada Enduro. Puissante et assez imposante, elle devrait rapidement me fixer sur les aptitudes du Karoo Street dans la portion tout-terrain qui nous attend. Il s’agit d’un lit de torrent fait d’un mélange de sol sablonneux et de pierrailles. Dans ces conditions, le nouveau Metzeler offre une traction très convaincante, étonnante même pour un pneumatique de ce type.

En virage, l’avant n’est peut-être pas très directeur mais au freinage, on constate une bonne adhérence, suffisante en tous cas pour arrêter les quelque 260kg de ma monture, alors que l’ABS est débranché. Pour terminer, une petite grimpette bien mouillée après le passage d’un gué confirme les qualités de motricité du Karro Street.

Imperturbable

On enchaîne avec l’asphalte pas spécialement accrocheur des petites routes siciliennes. Le Street se montre stable et propose du grip sur l’angle. Le déclenchement de virage se fait sans hésitation et on peut y aller de manière franche. C’est très rassurant et on a confiance dans le train avant. Voilà un premier bon point et plutôt important.

Le rythme s’accélère et je prend les commandes d’une BMW R 1200 GS. Imperturbable, le Karro Street permet de rentrer fort en courbes sur les freins et même de resserrer la trajectoire au besoin. Nous nous élevons toujours et la neige renforce sa présence sur les bords des routes. Et avec elles de nombreuses coulées d’eau dans les virages.

Sur le mouillé, on perçoit plus difficilement la limite du pneumatique mais il faut dire que cette alternance sec/mouillé n’est pas idéale pour évaluer les performances. Une surface bien détrempée aurait été préférable pour se forger une idée précise des réactions du nouveau Metzeler. À revoir donc. Je prendrai ensuite successivement les guidons d’une Honda Africa Twin équipée de la boîte DCT et d’une KTM 1090 Adventure.

L’occasion pour chacune de tenter de faire décrocher le pneu à l’accélération ou de tacher de le prendre en défaut au freinage. Mais à part un petit déclenché d’ABS lors d’un ralentissement particulièrement appuyé, rien à signaler malgré le poids conséquent et les transferts de masses propres à ce genre de gros trails. C’est tout bon et au niveau confort, ce pneumatique n’apparaît pas trop rigide et absorbe bien les petites irrégularités du revêtement le tout sans émettre de bruit de roulement particulier.

Conclusion

Une petite demi-journée de roulage c’est certes un peu court pour se faire une idée précise mais c’est toutefois suffisant pour apprécier les réelles qualités routières de ce nouveau Karro Street. Le comportement routier semble toutefois sans défaut et permet de rouler à bon rythme, en toute sérénité.

Et en tout-terrain, les possibilités sont réelles avec notamment un très bon point au niveau de la traction. Il faudra voir ce que cela donne en longévité (Metzeler annonce 10.000km pour la monte arrière) mais question performances, voici un cahier des charges parfaitement respecté entre une utilisation prévue par le constructeur à 70% pour la route et à 30% pour le tout-terrain.

Les up

- Réel usage mixte 

- Bon comportement routier

- Bonne traction en tout-terrain

Les down

- Feeling sur le mouillé à revoir

- Longévité à valider

- On cherche

 

Dimensions

Avant :

- 110/80 R 19 M/C 59V M+S TL

- 120/70 R 19 M/C 60V M+S TL

- 90/90 R 21 M/C 54V M+S TL

Arrière :

- 150/70 R 17 M/C 69V M+S TL

- 170/60 R 17 M/C 72V M+S TL

- 150/70 R 18 M/C 70V M+S TL

Disponibilité immédiate. Prix: voir distributeur.

 

 

 

 

 

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS