Essai Nouveau Honda Forza 350

Par Laurent Cortvrindt. Article publié le 14/07/2021.

Pour rester le meilleur, il faut continuer à progresser

Bloc Euro 5 de plus grosse cylindrée assurant des performances en hausse, modifications esthétiques, bulle électrique plus haute, prise USB: le Honda Forza, désormais 350, ne cesse de se voir peaufiné. Pour mieux prolonger son règne?

Texte Laurent Cortvrindt - Photos Jonathan Godin

La gamme des scooters Honda se divise en trois branches: les purs urbains (Vision 110, PCX125), les grandes roues (SH125i & 350i) et ceux qui nous intéressent aujourd'hui, les Forza, que j'ai envie de qualifier «d'urbano-GT», alors que Honda utilise plus volontiers la terminologie «Sport-GT». L'histoire a commencé il y a plus de 20 ans, en 2000 exactement, avec un 300cc qui allait immédiatement placer les bases de la «formule Forza»: un comportement dynamique, une importante capacité de stockage et un freinage évolué. En 2005 et 2008, des évolutions essentiellement techniques seront apportées. Pour le design, il faudra attendre plus longtemps, 2018 exactement, quand Honda se décide enfin à suivre la voie ouverte par le splendide Forza 125, sorti entre-temps, et véritable carton commercial. Enfin radicalement esthétiquement, le Forza 300 n'allait plus faire honte à ses propriétaires, jusque-là obligés de justifier leur mariage avec un tel laideron auprès de leurs amis scootéristes. Dieu qu'il était laid, avant cette mouture plus légère, compacte et affinée! Et nous voici donc, en quelques lignes de résumé, à 2021 pour la nouvelle étape de l'évolution du Forza de moyenne cylindrée. Désormais, la famille se compose de trois membres: le toujours best-seller 125, le nouveau gros bras 750 et, entre les deux, un 350 remplaçant le 300.

Nouveau bloc

La principale évolution du millésime 2021 se trouve donc du côté du moteur. Outre sa conformité à la norme Euro 5, ce nouveau bloc voit surtout la cylindrée du Forza de milieu de gamme passer de 279cc à 330cc, la puissance grimper de 4 chevaux et le couple augmenter de 4,8Nm. Conséquence immédiate: les performances sont en hausse avec une vitesse de pointe désormais portée à 137km/h, des accélérations plus franches (-0,7s sur le 0 à 200m) mais surtout de meilleures reprises au-dessus de 3.500tr/min. Parallèlement, la technologie enhanced Smart Power+ permet de maintenir une faible consommation, annoncée à 3,33l/100km. Le système Idle/Stop, toujours appréciable en ville pour le confort auditif qu'il apporte quand le moteur se coupe à un feu rouge, n'est, quant à lui, toujours pas repris (comme sur les Forza125 et PCX125). Dommage. Par contre, le bloc se voit équipé d'un système de contrôle du couple - déconnectable - afin d'éviter les pertes d'adhérence.

(...)

Découvrez la suite de cet essai dans le nouveau Moto 80 #848, disponible dans toutes les bonnes librairies!

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS