Les Dolomites: des sommets et des virages!

Article publié le 17/02/2021.

Les Dolomites. Ce massif montagneux des Préalpes orientales méridionales qui s'élève en Italie constitue l'un des paradis pour motards les plus accessibles au départ de la Belgique. Un endroit qui permet de toucher le ciel en avalant jusqu'à une demi-douzaine de sommets en une seule journée. Des années après une présentation de la Yamaha MT-07 Tracer qui avait eu lieu dans les Dolomites, Bruno Wouters nous en parle d'ailleurs encore et toujours. Mais cette fois, place au carnet de bord d'un de nos lecteurs.

Texte Raphaël Arte, avec LC

 

 

Auderghem - Düsseldorf

Fin juillet 2020, nous quittons Auderghem vers 15h pour rejoindre Düsseldorf. Nous avons décidé de prendre le train et l’embarquement est prévu à 19h15, ce qui nous laisse le temps d'aller manger un bout! Au programme: logement en cabine de 4 personnes, départ vers 20h50 et arrivée à Innsbruck, le lendemain, vers 9h, après une toilette et le petit-déjeuner! En gros, un préapéritif.

Innsbruck - Mezzana

Nous voici donc en Autriche. Au sortir du train, nous mettons le cap vers le col du Brenner, avec un arrêt dans la petite ville de Vipiteno (l'un des plus beaux villages d’Italie) pour le repas de midi, avant d'entamer le Monte di Giovo, traverser Merano et puis, via le Passo di Proves, arriver au lago di Santa Giustina. C'est là que nous attend notre logement, à l'hôtel Monter Giner à Mezzana. Total de la journée: 190km.

Passo di Mendola – lac de Tovel

Après une bonne nuit, nous allons rouler le Passo di Mendola, avec un détour vers la terrasse du restaurant Penegal (4km) qui nous offre une vue superbe sur la vallée! Ces petites routes impressionnantes donnent le vertige! Ensuite, via la route du vin, nous rentrons à l’hôtel, non sans effectuer un détour par le lac de Tovel qui se trouve dans un cadre magnifique, entouré de montagnes: celles du massif du Brenta. Nous débutons doucement puisqu'aujourd'hui, le trip affiche 175km.

Lac d’Iseo – lac d’Idro

Aujourd'hui, nous avons décidé de découvrir le lac d’Iseo. C’est un peu plus loin mais la route aller se révèle plutôt rapide. Par contre, une fois arrivés à destination, quelle surprise! Le lieu est nommé «la perle cachée de la région des lacs». Et on comprend vite pourquoi! Nous entamons une balade le long du lac, jusqu’à Iseo, pour y prendre le repas de midi et nous décidons de revenir par le lac d’Idro et Madonna di Campiglio avec ses magnifiques vues sur le massif du Brenta. De nouveau, la journée se passe à admirer de magnifiques routes et des paysages superbes. Le programme du jour était plus costaud puisque nous avons roulé quelque 300km.

En route vers Lavarone

(...)

Pour découvrir la suite de ce reportage qui sent bon l'aventure, rendez-vous dans le nouveau Moto 80 #843!

 

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS